Je suis toujours aussi impressionné de l’intérêt grandissant qu’accorde la communauté internationale au Park(ing) Day.

Non seulement l’événement prend de l’ampleur d’année en année à travers plusieurs villes (Montréal est le parfait exemple), la créativité est également de plus en plus au rendez-vous pour engendrer une réflexion sur l’espace démesuré qu’occupe le stationnement dans notre paysage urbain.

Encore une fois cette année, le PARK(ing) Day aura réussi à mobiliser des milliers d’artistes, citoyens, élus et dirigeants d’entreprises qui ont pris soin de transformer, pendant quelques heures, des cases de stationnement en lieux publics conviviaux.

Grâce à Twitter, Instagram et Facebook, je me suis amusé à recenser, comme l’an dernier, quelques installations éphémères d’ici et d’ailleurs.

Débutons avec une petite sélection montréalaise:

.

SH Urban Initiatives - Montreal
Source: SH Urban Initiatives + Éco-quartier du Sud-Ouest
jouer au croquet ds la rue! Concept @stm_nouvelles
La STM proposait de jouer au croquet sur la rue St-Denis
salon d'automne de la STM en face du centre Eaton
Salon d’automne de la STM en face du Centre Eaton
La Fondation Montréal inc. Vous invite à échanger sur l'entreprenariat coin metcalfe et ste catherine
La Fondation Montréal nous invitait à échanger sur l’entreprenariat, coin Metcalfe / Ste-Catherine
Le DESS en design d'événements de l'UQAM vous propose de vous exprimer êtes-vous en faveur de l'indépendance de cette case de stationnement
Le DESS en design d’événements de l’UQAM proposait un référendum: Êtes-vous en faveur de l’indépendance de cette case de stationnement?
Maisonneuve et Sanguinet avec ArtExpert
Maisonneuve et Sanguinet avec ArtExpert
Des grill cheese et des espaces de détente - Félix Gravel
Des grilled cheese et espace de détente – Source: Félix Gravel
Blouin Tardif architecte environnement font vibrer les passants avec leur installation faite de tubes
La firme Blouin Tardif Architectes faisait vibrer les passants avec leur installation musicale.

 

Poursuivons à Québec:

 

Atelier de vélo - Avenue Cartier - Québec
Atelier de vélo – Avenue Cartier
ABCP architecture offre à ses visiteurs « Champ libre » - Québec
ABCP Architecture / Champ libre
Shanti-Anthropos vous convie dans son espace musical hétéroclite - Québec
Shanti-Anthropos nous conviait dans son espace musical hétéroclite
Un #theatre tout en #carton -#Limoilou - Source lordmarieeve
Un théâtre en carton à Limoilou – Source: lordmarieeve

 

Et maintenant, allons-y avec des installations ailleurs au Canada et dans le monde:

 

Winnipeg
PARK(ing) Day Winnipeg
South Australian Parkour Association - Adelaide
South Australian Parkour Association – Adelaide (Australie)
Sofia - Bulgarie
PARK(ing) Day Sofia (Bulgarie)
Singapour PARKing Day Jalan Besar
PARK(ing) Day Jalan Besar (Singapour)
Seattle
PARK(ing) Day Seattle
Saskatoon Park(ing) Day
PARK(ing) Day Saskatoon
PARKing DAY Nürnberg - Allemagne
PARK(ing) Day Nürnberg (Allemagne)
PARK(ing) Day Bucharest
PARK(ing) Day Bucarest
Park(ing) Day Berlin
PARK(ing) Day Berlin
Paris - Source Park(ing) Day France
PARK(ing) Day Paris
Nancy - France - Srouce Pimpilimpausa Chez LilietRami
PARK(ing) Day Nancy (France) / Source: Pimpilimpausa Chez LilietRami
Miami-Dade Parks
PARK(ing) Day Miami / Source: Dade Parks
Mexico
PARK(ing) Day Mexico
Jalan Besar - Singapore
PARK(ing) Day Jalan Besar (Singapour)
Chattanooga - USA
PARK(ing) Day Chattanooga (États-Unis)
Bantry - Irlande
PARK(ing) Day Bantry (Irlande)
Anchorage - Alaska
PARK(ing) Day Anchorage (Alaska)
Alfons LCarrete - ‎Park(ing) Day Barcelona
PARK(ing) Day Barcelona (Espagne) / Source: Alfons LCarrete
SummerCamp - Place de Moro-Giafferi - The PopCase - Paris
Summer Camp – Place de Moro-Giafferi (Paris) / Source: The PopCase
ahemdabad india - Source Heli Degada
PARK(ing) Day Ahemdabad (Inde) / Source: Heli Degada

 

Pour revoir les installations de l’édition 2013, cliquez ici.

.

Comme je le révélais en avril dernier dans ma chronique du Journal Métro, la Corporation des Marchés Publics de Montréal (MPM) amorcera cet automne un important chantier (évalué à près de 4 M$) pour agrandir et revitaliser une partie de ses installations du marché Jean-Talon.

Au menu: aménagement de terrasses, verdissement et nouvel édifice de 10 000 pieds carrés qui accueillera notamment la SAQ du marché. On profitera également de ces travaux pour agrandir quelque peu le stationnement souterrain qui peine actuellement à répondre à la demande, particulièrement le week-end.

Eh bien, après plusieurs semaines d’attente, j’ai finalement réussi à mettre la main sur les premières images de ce vaste plan de revitalisation:

.

Print

Capture d’écran 2014-06-03 à 11.19.26

Qu’en pensez-vous?

 

.

 

 

Parc2

Connaissez-vous le streetpong?

Personnellement, j’ai appris l’existence de ce petit jeu urbain il y a à peine quelques semaines via les bulletins de déplacements alternatifs de CIBL.

Le concept est simple: amuser les piétons qui attendent patiemment la lumière verte pour traverser à une intersection.

Pour ce faire, un jeu vidéo très simple, rappelant le ping-pong, a été fixé à un lampadaire situé à proximité d’un passage piétonnier. Grâce à son index, le piéton peut contrôler une petite « raquette » pour tenter de battre son opposant situé de l’autre côté de la rue.

Le jeu ne dure qu’une soixantaine de secondes.

Simple. Efficace. Peu coûteux.

.

.

Autre idée ludique…

Le designer belge, Kris Temmerman,  a récemment eu l’idée d’intégrer à la fenêtre de son bureau une console de jeu vidéo 8-bit pour divertir les gens de son quartier.

Fonctionnant avec deux joysticks installés sur le trottoir, le jeu consiste à combattre de petits extra-terrestres sur un écran installé à l’intérieur du quartier général du designer.

Le jeu est gratuit, et peut être expérimenté par n’importe quel passant sur la rue.

.

.

Dernière initiative. Cette fois-ci à Moscou…

La firme de design urbain WOWHAUS a récemment métamorphosé les berges de la rivière Moskva en créant un long parc linéaire intergénérationnel.

Le concept de base est simple : le jeu.

Les designers ont ainsi dessiné des pistes cyclables vallonnées (utilisées durant l’hiver pour du ski de fond), des jeux d’eau et de lumière pour amuser les enfants, des bancs de parc aux formes très ludiques… Bref, difficile de s’ennuyer dans ce parc, comme vous pouvez le constater ici:

« Le jeu, c’est tout ce qu’on fait sans y être obligé »

Mark Twain, auteur et humoriste américain

Capture d’écran 2014-01-08 à 13.00.53

.

Au cours de ses 3 mandats, l’ex-maire de New York, Michael Bloomberg, a fait des pieds et des mains pour redonner à sa ville une échelle plus humaine.

De la création d’espaces publics à la piétonisation de Times Square, le New Yorkais reprend tranquillement sa place dans un paysage urbain largement dominé par la voiture depuis des décennies.

Cette récente vidéo du groupe Streetfilms résume d’ailleurs très bien le changement de mentalité en design urbain qui s’est implanté dans la Grosse Pomme sous l’ère Bloomberg:

.

.

Ses efforts auront notamment contribué à l’éclosion d’une imposante communauté de cyclistes, stimulée par l’ajout de nombreuses bandes cyclables aux quatre coins de la ville. Selon de récentes statistiques, plus de 200 000 personnes1 utilisent dorénavant leur vélo au quotidien pour se déplacer sur l’ensemble des 400 kilomètres du réseau cyclable.

L’arrivée progressive de nouveaux adeptes favorise d’ailleurs de plus en plus la mise en place de diverses initiatives pour améliorer le quotidien des amateurs de vélo.

Le parfait exemple est celui de Bikestock, une entreprise de Brooklyn qui offre depuis peu des machines distributrices bien particulières.

De loin, on pense facilement avoir affaire à une banale distributrice de chocolat ou de boissons gazeuses. De près, par contre, on réalise rapidement qu’il n’y a pas que des trucs comestibles à l’intérieur.

.

Capture d’écran 2014-01-08 à 13.01.23

.

On y retrouve, certes, quelques barres tendres et de l’eau vitaminée, mais l’espace de vente est majoritairement réservé à des cadenas et diverses pièces pour réparer son vélo en cas de pépin.

.

Capture d’écran 2014-01-08 à 13.01.30

.

La distributrice est également accompagnée d’outils qui permettent de corriger, 24 heures sur 24, les problème de sa bécane.

Bikestock espère ainsi faciliter la pratique du vélo urbain.

Pour plus de détails sur l’entreprise: www.bikestocknyc.com

.

Calendrier collage Regards et Maisons 2013.

Qui dit fin d’année, dit rétrospective!

Je vous propose donc une dernière publication en cette année 2013, réunissant les articles les plus lus et commentés au cours des 12 derniers mois sur Dicietdailleurs.ca.

J’en profite également pour remercier chaleureusement tous ceux et celles qui m’ont encouragé à poursuivre mon travail sur ce blogue semaine après semaine. Vos commentaires et suggestions ont été grandement appréciés.

Merci également à Martin Houle de Kollectif qui a grandement contribué à la reconnaissance de Dicietdailleurs.ca à travers son large réseau.

Je vous souhaite donc de joyeuses Fêtes, et on se retrouve en 2014!

Marc-André B. Carignan

Janvier:

Peinturer une église : œuvre d’art ou sacrilège ?

 

Février :

ZZZZZZZZZZZ : Sleepbox

 

Mars :

Le logement abordable vu par Santa Monica

 

Avril :

Comment se porte le Plateau, monsieur le maire ?

 

Mai :

MBAM : un exemple à suivre

 

Juin :

Le Goose Village reprendra-t-il son envol ?

 

Juillet :

À quand un lifting pour le Vieux-Port ?

 

Août :

Un étudiant transforme un autobus en maison mobile

Septembre :

Un tour du monde via le Park(ing) Day

 

Octobre :

La ruelle verte selon Los Angeles

 

Novembre 2013 :

Une seconde vie pour nos voitures de métro?

Décembre :

Et si le métro pouvait chauffer votre maison ?

51e44ce88be8a
Source: murmitoyen.com

.

Oui, oui. Je sais.

J’ai déjà abordé à plusieurs reprises sur ce blogue, ou encore dans mes chroniques du Journal Métro, la question de la réappropriation des berges de Montréal.

Je l’ai souvent fait en dénonçant le manque de volonté de nos élus qui, campagne électorale après campagne électorale, nous promettent de créer de nouvelles vitrines maritimes alors que pratiquement rien n’a été fait en ce sens ces dernières années.

Mais cette fois-ci, j’ai enfin espoir que le dossier avance réellement. Pourquoi?

Tout abord, il faut se rappeler que l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles a récemment lancé un concours d’architecture de paysage pour aménager une plage dans l’Est de l’île de Montréal. Les participants avaient jusqu’au 17 octobre dernier pour soumettre leurs propositions à la Ville.

Ce serait totalement absurde (et surtout une dépense ridicule de plusieurs milliers de dollars) si cette initiative n’allait pas de l’avant au-delà du 3 novembre prochain. Il s’agit donc d’un premier pas concret dans la bonne direction.

Autre élément qui me donne espoir : la pression citoyenne. Je ne me rappelle pas d’une récente campagne électorale durant laquelle nous avons autant discuté de design urbain. De la reconstruction de la rue Jean-Talon jusqu’à la densification du centre-ville, nos candidats à la mairie ont réservé beaucoup de place à la question du design urbain dans leurs annonces des dernières semaines. Ceci tend donc à prouver la chose suivante: c’est de plus en plus payant politiquement d’aborder cette question. Sinon, on se serait tout simplement concentré sur d’autres sujets.

La pression citoyenne joue ainsi un rôle de premier plan, et nos politiciens ne peuvent plus se contenter de phrases creuses comme «  on va redonner les berges aux citoyens ». Avec le Web, les Montréalais sont exposés à la conception de quartiers durables en Suède, aux bains publics de Copenhague, ou encore, à des initiatives d’envergure comme le High Line de New York… ce qui élève en bout de ligne leurs standards de qualité pour la métropole. Et c’est tant mieux.

.

BAD-proj-13
Copenhagen Harbour Baths

.

Sans oublier que les médias québécois abordent de plus en plus la question de l’architecture et du design urbain au quotidien. Pensons simplement au Devoir qui a lancé plus tôt cette année son blogue urbain ou aux récents reportages de Radio-Canada sur le sujet.

Suis-je trop naïf ? Ira-t-on enfin de l’avant avec des projets structurants autour de l’île de Montréal ? Disons simplement que j’ai envie cette fois-ci de croire aux promesses de nos quatre principaux candidats à la mairie, qui se sont tous engagés à mettre en valeur nos berges:

Denis Coderre : Bâtir nos fenêtres sur le fleuve

Richard Bergeron : Sept raisons de voter Projet Montréal

Marcel Côté : Les Montréalais auront accès au fleuve et à ses berges

Mélanie Joly : Verdir Montréal

Pendant ce temps, sur les berges de Chicago et de Stockholm…

Pour inspirer notre futur maire, voici deux exemples de projets qui ont récemment vu le jour à Chicago et à Stockholm.

Chicago River Boathouses:

.

Hornsbergs Strandpark, Stockholm :

Graphisme-poster-01
.
Dans la lignée des initiatives visant à révéler le potentiel de sites emblématiques montréalais, l’Association du design urbain du Québec (ADUQ) organise l’évènement Village Éphémère.
.
Le concept ? Transformer le site du Bassin Peel en lieu convivial le temps d’une soirée pour démontrer [et revendiquer] une meilleure programmation des espaces donnant accès à l’eau. Au menu : bouffe de rue et créations artistiques.
.
Mais que manque-t-il à ce lieu pour le mettre en valeur tout au long de l’année? De quel autre canal dans le monde pourrait-on s’inspirer?
 
Entrevue avec Jérome Glad, membre de l’équipe ADUQ et chargé de projet pour le Village Éphémère (réalisée sur les ondes de CIBL):
.
À lire également | Fantasmes au Canal de Lachine
.

Quand aura-t-on droit à une revitalisation du boardwalk du Vieux-Port de Montréal pour l’élever à son plein potentiel?

C’est la question que je posais cette semaine dans ma chronique du Journal Métro, alors que Toronto et Chicago redéveloppent actuellement leur vitrine maritime (ou en anglais, leur waterfront).

Chaque fois que je suis de passage dans le Vieux-Port, je ne peux m’empêcher de critiquer son design urbain qui, à mon humble avis, manque cruellement de convivialité et de créativité pour une Ville UNESCO de design.

Rares sont les fois que je m’y suis baladé simplement pour la vue imprenable du site sur le fleuve. Je m’y rends malheureusement que pour sa programmation: Centre des Sciences, Cirque du Soleil, foires… Même chose pour les connaissances de mon entourage que j’ai questionnées à ce sujet. N’y a-t-il donc pas quelque chose qui cloche ici?

Je ne comprends toujours pas que le boardwalk qui longe le fleuve ne soit qu’une large voie asphaltée conçue pour les voitures, plutôt qu’une accueillante promenade piétonnière bordant un aménagement paysager décent.

Je ne m’explique toujours pas non plus pourquoi on laisse de côté de larges terrains gazonnés, pratiquement désertés à longueur d’année. Si seulement on leur donnait une véritable fonction, les visiteurs auraient peut-être enfin une bonne raison de les investir.

Considérant que l’accès aux berges restent plutôt limité sur l’ensemble de l’île, particulièrement au sud avec le Port de Montréal, le Technoparc et l’autoroute Bonaventure, peut-on réellement se permettre de ne pas rentabiliser un tel site à son plein potentiel?

Tout comme Toronto et Chicago, le Vieux-Port de Montréal ne pourrait que bénéficier d’un plan de revitalisation du site pour stimuler davantage l’achalandage du secteur. Avec une stratégie de redéveloppement économique bien ficelée, la dépense de fonds publics que représenterait ce lifting urbain se transformerait indéniablement en investissement à long terme pour la communauté montréalaise.

Voici quelques images de la revitalisation du Queens Quay de Toronto:

 

 

Également, voici quelques images de la revitalisation (et du prolongement) de la Riverwalk de Chicago:

1372367195000-GAN-DOWNTOWN-BEACH-062713-1-1306271707_4_3_rx404_c534x401

.

Inspirée par le concept français de Paris Plages, la ville de Détroit a récemment transformé une portion de son Campus Martius Park au centre-ville en plage urbaine.

150 tonnes de sable ont été utilisées pour créer ce petit oasis urbain, qui comprend des chaises pliantes, des parasols, des sculptures de sable et de la musique.

L’initiative s’inscrit dans les efforts de la ville de Détroit pour stimuler les activités économiques au centre-ville, en tentant d’accroître l’achalandage dans le secteur.

La plage restera ouverte jusqu’à la fin septembre.

.

.

À lire également | Les deux pieds dans le sable… au Vieux-Port de Montréal!

.

Tel que mentionné récemment par Le Devoir, l’aménagement de la piste cyclable sur le boulevard Saint-Laurent, certainement l‘une des plus attendues par les cyclistes montréalais, est malheureusement reportée d’au moins un an. La raison? Le prix proposé par le plus bas soumissionnaire est supérieur de 27% aux prévisions de la Ville de Montréal.

En attendant de nouvelles soumissions, voici les détails de ce réaménagement de l’intersection Saint-Laurent/de Bellechasse:

.

bixi-parc

.

Il y a de quoi être franchement inquiet en tant que société lorsqu’on voit des statistiques aussi préoccupantes que celles présentées récemment par l’Institut national de la santé publique du Québec.

Une personne majeure sur deux présente un surplus de poids et plus d’un million d’adultes sont carrément obèses. Considérant que notre système de santé est déjà surchargé, à quoi ressemblera-t-il d’ici à peine quelques années si l’on ne s’attaque pas rapidement à cette grave problématique?

Sensibiliser une fois de plus les Québécois à l’importance d’opter pour de saines habitudes de vie peut s’avérer efficace, mais il faut également agir concrètement sur le terrain avec un design urbain mieux adapté au transport actif.

Par exemple, plus d’infrastructures pour le vélo inciterait davantage les Montréalais à bouger dans leurs déplacements quotidiens. La récente création d’un comité consultatif sur le vélo dans la métropole s’avère d’ailleurs une excellente nouvelle en ce sens.

Et pourquoi ne pas multiplier la présence d’appareils d’entraînement physique dans nos parcs? Une belle façon de démocratiser les gyms et de profiter de la saison estivale. Facile d’usage et d’accès, l’initiative a fait ses preuves ailleurs dans le monde, notamment en Chine auprès des personnes âgées.

.

Capture d’écran 2013-04-25 à 17.44.09

.

Il ne faudrait pas non plus perdre de vue cette série de consultations publiques entreprises par la Ville en 2012 afin de mieux intégrer l’activité physique dans notre paysage urbain. Un exercice très pertinent, certes, tant que les recommandations issues de ces consultations ne soient pas tablettées, comme bien des rapports au Québec ces dernières années. Espérons également qu’une réelle enveloppe budgétaire sera consacrée à l’implantation des mesures suggérées dans ce rapport.

Bref, il faut bouger collectivement dans ce dossier, sans faire un mauvais jeu de mots.

.