Quelques inspirations pour le recouvrement de Ville-Marie

2 commentaires
C1_Design urbain

Latest Aerial

.

Suis-je le seul à avoir été surpris d’apprendre vendredi dernier que le maire de Montréal, Denis Coderre, souhaitait aller de l’avant avec un projet de recouvrement partiel de l’autoroute Ville-Marie?

Était-ce inclus dans sa plateforme électorale ? Pas que je sache. Y réfléchissait-il depuis plusieurs mois? Si c’était le cas, il a évité de le crier haut et fort.

Et non seulement Monsieur Coderre désire assouvir ce vieux fantasme de politiciens et d’urbanistes, il prend également soin de confier le dossier à son principal adversaire politique, le chef de Projet Montréal Richard Bergeron !

« Si je confie ce mandat à M. Bergeron, explique Denis Coderre, ce n’est pas à titre de chef de l’Opposition officielle, mais plutôt comme conseiller de l’arrondissement de Ville-Marie, pour ses compétences approfondies en urbanisme, et parce que son amour de Montréal ne fait aucun doute. Avec la ténacité qu’on lui connaît, j’ai la conviction qu’il saura mener ce projet à bon port ».

Quelle classe tout de même.

En même temps, s’il y a bien un politicien montréalais qui croit plus que tout aux bénéfices potentiels du recouvrement de cette horrible cicatrice urbaine, c’est bien le chef de Projet Montréal. Il en a tout de même fait l’un de ses chevaux de bataille lors de la plus récente campagne électorale.

Il devra donc s’assurer de créer un véritable legs pour le 375e de la métropole, en retissant les liens entre le centre-ville et le Vieux-Montréal grâce à une nouvelle place publique autour de la station de métro Champs-de-Mars.

Monsieur Bergeron doit déjà avoir quelques idées en tête, mais comme c’est un dossier qui me tient également à cœur, j’ai tout de même pris soin de rassembler quelques projets internationaux inspirants pour contribuer à sa réflexion.

.

Klyde Warren Park

.

À Dallas, au Texas, un partenariat public-privé a permis la création du Klyde Warren Park, un vaste espace vert chevauchant une autoroute à huit voies très similaire à Ville-Marie.

Inauguré en 2012, ce projet de 122 M$ propose aux familles du secteur une série d’activités tout au long de l’année, de la présentation de concerts en plein air à des séances de yoga en groupe.

Les bénéfices de cette initiative n’ont pas tardé à se faire ressentir. En plus de réduire significativement la création d’îlots de chaleur, la demande pour les propriétés des quartiers avoisinants a considérablement augmenté au cours des derniers mois, tout comme la valeur foncière des édifices. Certains médias locaux parlent carrément de renaissance pour ce secteur de la ville, longtemps négligé par les autorités municipales.

.

.

CityArchRiver

.

Chapeauté par la firme d’architecture de paysage Michael Van Valkenburgh Associates, le CityArchRiver Project s’inscrit dans un vaste plan de revitalisation de St. Louis [au Missouri] qui comprend deux objectifs principaux : 

1-    Mettre en valeur les berges de la ville et le Gateway Arch;

2-    Créer un parc au-dessus de l’autoroute I-70 qui scinde actuellement la ville en deux.

Ce projet de 380 M$, dont 250 M$ provenant de dons privés, inclus également l’ajout de pistes cyclables, l’expansion d’un musée et l’aménagement d’une place publique pour des spectacles extérieurs.

Le CityArchRiver devrait voir le jour d’ici la fin de 2015.

.

.

Madrid Rio

.

Bien que l’ampleur de ce projet dépasse largement le recouvrement de notre autoroute Ville-Marie, le Madrid Rio est franchement inspirant.

Cette initiative pharaonique de 10 kilomètres a été initiée en 2004 afin d’enterrer l’autoroute M-30 qui traverse la ville de Madrid, en créant une gigantesque promenade urbaine linéaire.

On y retrouve des aires de jeu pour enfants, des circuits de remise en forme, des espaces de repos, des pistes cyclables et de nombreux jeux d’eau.

Comprenant plus de 25 000 arbres, le Madrid Rio agit comme un véritable poumon vert en purifiant l’air ambiant et en limitant la création d’îlots de chaleur.

.

.

La Línea Verde

.

Située dans la ville mexicaine de Aguascalientes, La Línea Verde est un bel exemple de mobilisation citoyenne qui avait pour but de se réapproprier des terrains pratiquement laissés à l’abandon dans un quartier résidentiel.

Le secteur était devenu un lieu de rencontre pour les gangs de rue et les trafiquants de drogue.

Étant de plus en plus inquiets pour leur sécurité, les citoyens se sont mobilisés pour exiger l’aménagement d’un projet qui contribuerait à redynamiser le secteur et le tissu social.

Résultat : un superbe parc linéaire éclairé à l’énergie solaire et alimenté en eau grâce à une centrale située à proximité. On y retrouve notamment des gyms extérieurs, des terrains de soccer, une piscine publique et plusieurs zones pour pratiquer le Zumba.

Le projet a été réalisé en plusieurs phases au coût de 41 M$ et plusieurs citoyens de l’endroit ont participé à son aménagement.

.

.

Concours national d’idées / Design Montréal

.

En terminant, n’oublions pas que la Ville de Montréal avait lancé, en novembre 2009, un concours national d’idées pour l’aménagement des abords de la station de métro Champ-de-Mars.

L’initiative visait à explorer et à illustrer diverses possibilités d’aménagement basées sur l’hypothèse du recouvrement de l’autoroute Ville-Marie et du déplacement éventuel des bretelles de sortie autoroutières.

Voici les 3 propositions lauréates dans la catégorie « Professionnel »:

.

.

.

Publicités

2 thoughts on “Quelques inspirations pour le recouvrement de Ville-Marie”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s