Un panneau publicitaire qui respire, littéralement

1 commentaire
C3_Citoyen

panel aire 2.

Je vous avoue être impressionné par l’engagement social des futurs ingénieurs de l’UTEC (University of Engineering and Technology) qui, depuis quelques années, innovent constamment pour améliorer la qualité de vie (souvent médiocre) des résidants de leur pays, le Pérou.

L’an dernier, le groupe avait attiré l’attention du monde entier en convertissant un panneau publicitaire géant (ces fameux billboards qui pullulent sur les toits d’édifices et aux abords des autoroutes) en un ingénieux système transformant l’humidité de l’air en eau potable. Grâce à cette initiative, des centaines de familles à faible revenu ont dorénavant accès à une eau de qualité pour accomplir leurs tâches quotidiennes.

Voici d’ailleurs la vidéo de présentation de ce projet:

.

.

Eh bien, ces futurs ingénieurs sont de retour cette année avec un autre billboard aux supers pouvoirs: un purificateur d’air pour chantiers de construction.

Le concept est simple. Le panneau d’affichage aspire les particules polluantes de l’air ambiant et les filtre grâce à un réservoir d’eau intégré à la structure.

Pour tester le concept, un prototype a été récemment installé sur un chantier de construction de Lima, ville possédant l’une des pires qualités de l’air en Amérique du Sud.

Les résultats sont impressionnants. Selon l’UTEC, ce panneau d’affichage réussit à capter 99% des polluants, et est en mesure de purifier près de 100 000 mètres cubes d’air par jour, soit l’équivalent d’un boisé de… 1 200 arbres!

Pour plus de détails:

.

***********

.

Cette initiative pourrait peut-être inspirer le Bureau du design de la Ville de Montréal qui tiendra, en octobre prochain, une grande rencontre internationale portant sur les enjeux entourant les grands chantiers de construction.

« Si les expertises en architecture et en design étaient mises à profit dans le cadre de la planification, de la conception et de l‘animation des chantiers, pourraient-elles apporter des solutions créatives à cet enjeu aussi majeur qu’universel? Pourraient-elles améliorer l’expérience collective et individuelle des grands chantiers urbains, ou, du moins, contribuer à en réduire les impacts négatifs sur le quotidien des commerces, des résidents, des travailleurs et des touristes? »

Bref, ça promet.

Pour plus de détails sur l’événement: Quel chantier!

 . 

À lire également | Des espaces verts s’offrent de la pub

Publicités

One thought on “Un panneau publicitaire qui respire, littéralement”

  1. Nicole Bigué dit :

    Je trouve ça impressionnant et très intéressant. C’est curieux qu’il y ai seulement toi ( à ma connaissance ) qui parle de ces concepts.

    Tu devait revenir sur ce sujet en septembre pour que MTL en parle.

    A+++

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s