Durabilité végétale pour l’ITA

Laisser un commentaire
C1_Architecture

Mur végétal

.

Avec ses 6 modèles de murs végétalisés, ses 3 types de toitures vertes et son très haut niveau de performance énergétique, le plus récent pavillon horticole de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) de Saint-Hyacinthe se présente comme un leader en bâtiments écoresponsables au Québec.

« L’idée, c’était de nous doter d’un bâtiment qui puisse faire la démonstration des bienfaits de l’horticulture ornementale sur l’environnement ainsi que sur la santé et le bien-être des gens », a indiqué récemment au magazine Voir Vert Claude Vallée, professeur et coordonnateur en innovation technologique en horticulture au campus de l’ITA.

C’est pourquoi le design du pavillon intègre autant de végétaux à même sa structure, notamment pour gérer les eaux pluviales, réduire les îlots de chaleur en milieu urbain, conserver le maximum de biodiversité dans le secteur et améliorer la qualité de l’air à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.

À la fois un lieu d’enseignement et un pavillon d’accueil pour le jardin Daniel A. Séguin, cet édifice de 13 000 p2 consomme 67% moins d’énergie que s’il avait été construit selon le Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments. Sa consommation d’eau au quotidien a également été réduite de 45% face à un immeuble standard comparable. Une économie significative de 532 896 litres d’eau annuellement.

Pour plus de détails : Le pavillon horticole écoresponsable de l’ITA

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s